lundi 12 avril 2021 | Login
POLEMIQUE SUITE AUTOUR DE L’INAUGURATION DU TERRAIN NGB : Le comité d’organisation appelle Arouna Coumba Ndoffene à ne plus proférer des menaces envers le ministre des sports   

POLEMIQUE SUITE AUTOUR DE L’INAUGURATION DU TERRAIN NGB : Le comité d’organisation appelle Arouna Coumba Ndoffene à ne plus proférer des menaces envers le ministre des sports   Spécial

L’inauguration du complexe sportif a suscité la polémique. En effet, après l’événement, Arouna Coumba Ndoffene Diouf, responsable politique à la commune de Biscuiterie a fait une sortie médiatique pour accuser le ministre Matar Ba d’immiscer à la politique de la commune. Venu prendre part à la cérémonie Arouna a rebroussé  chemin car il voulait s’asseoir au premier rang de la tribune. La réponse de celui qui était en charge de l’organisation de l’événement et le président du comité des supporters n’a pas tardé.  Selon eux la cérémonie n’avait aucune coloration politique, le ministre était venu représenter le chef de l’Etat et  l’invite à cesser toute menace envers le ministre des Sports.          

Le comité d’organisation de la cérémonie d’inauguration du terrain de NGB a  apporté  des éclaircissements suite aux propos tenus par Arouna Coumba Ndoffene Diouf.  Il rappelle que c’était un événement sportif et non politique et que toutes les autorités de la commune ont été conviées à la cérémonie. A en croire Ahmadou Diop deuxième adjoint au maire de la commune de Biscuiterie, chargé de l’organisation de l’inauguration du complexe sportif, Arouna Coumba n’a pas voulu respecté la hiérarchie protocolaire et pour des raisons politiques il  a voulu se hisser au rang des ministres et Directeurs généraux.«Le présidium était constitué de ministre de la république et à ce que je sache Arouna n’est plus ministre de la République pour nous exiger une place au premier rang. C’est ainsi qu’il n’a pas voulu respecter le protocole établi et a plié bagage pour la simple raison de s’asseoir aux cotés des ministres et Dg», précise celui chargé de l’organisation.

Visiblement Arouna Coumba n’a pas voulu respecté les règles et est rentrée car ne voulant pas la place qui lui était réservée. Par presse interposé il a montré sa frustration et a formulé des menaces envers Matar Ba selon le deuxième adjoint au maire qui ne comprend guerre cette sortie médiatique. « Il a menacé le ministre des sports Matar Ba et qu’en même temps il se réclame appartenir au cabinet du Président de la République. De même il accuse le ministre de s’immiscer dans la politique d’APR au niveau de la commune. Le ministre a était invité par les supporters et la jeunesse à venir présider la cérémonie au nom du Chef de l’Etat. C’est le même cas pour le ministre Amadou Ba de par sa volonté le décret a été signe par le Président de la République, le directeur de la Sénélec, le maire de Dakar, le Préfet. Dans son allocution le ministre d’Etat n’a aucunement parlé de politique. Sa présence était purement sportive. Matar Ba œuvre énormément dans le social ici à Biscuiterie sans que personne ne la sache. Il se permet même de circuler sans garde de corps ce qui n’est pas le cas pour Arouna Coumba Ndofen. On ne va plus lui permettre de menacer le ministre, s’il recommence il ne va plus mener ses activités politiques dans la commune » ajoute-t-il.     

 Arouna Coumba qui se dit candidat pour la mairie de Biscuiterie a affirmé dans sa sortie contribué dans le projet à hauteur de 50 tonnes de ciment. Des propos battu en brèche par Medoune Diop président commission supporters de NGB. Pour lui, Arouna Coumba confond promesse et donation. « Il a été sollicité comme toutes autres autorités de la commune pour la construction du mur. Il nous avait promis 50 tonnes de ciment mais il nous avait remis que 10 tonnes. C’était pour la sécurisation du terrain, un mur que AGEROUTE a détruit lors des travaux. Nous sommes des sportif nous ne faisons pas de la politique. NGB appartient a tout le monde c’est un patrimoine national. Arouna a été invité en tant qu’habitant et autorité qui participe dans le développement sportif de la commune venir prendre par à une activité sportive. C’était le cas pour le ministre des sports » a démenti Medoune Diop.

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu