lundi 20 septembre 2021 | Login
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 866
Fin Du Mandat Du CNG : Quel Avenir Pour La Lutte ?

Fin Du Mandat Du CNG : Quel Avenir Pour La Lutte ?

Fin Du Mandat Du CNG : Quel Avenir Pour La Lutte ?

 
Prorogé par le ministre des Sports, Matar Ba, en 2016, le mandat du Comité national de gestion (CNG) de lutte prend fin aujourd’hui. Une fin de mission qui arrive, souligne Sunu Lamb, une semaine après les concertations nationales sur la lutte qui ont vu l’équipe du CNG être contestée comme jamais auparavant. Membre du collectif des lutteurs, Balla Diouf montre la voie de la sortie à Alioune Sarr et son équipe. Interrogé par le journal, il soutient mordicus que « le CNG a montré ses limites durant son magistère. Et, après 24 ans de règne, l’heure de partir a sonné. Il faut confier le sport aux sportifs. » Partisan du consensus, Balla Gaye 1 demande au ministre des Sports, Matar Ba de trancher en faveur de la lutte. « Pour le bien de la lutte, la tutelle doit prendre ses décisions en fonction de la demande des acteurs pour le bien de tout le monde », dans les colonnes de Sunu Lamb. Cheikh Sow, président de l’écurie Rock Energie, y plaide pour la continuité. « Je veux que le ministre laisse Alioune Sarr continuer sa mission qui est de développer la lutte. S’il part, j’ai peur pour l’avenir de la lutte. Alioune Sarr est celui qui détient la clef pour davantage faire émerger notre sport composé de gens qui ne maîtrisent pas les choses. » Il demande « solennellement » au ministre de laisser l’actuelle équipe du CNG préparer le terrain pour la fédération qui va arriver dans cinq ans. » Le dernier mot revient au ministère des Sports.

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu