jeudi 20 juin 2024 | Login
Forum mondial alternatif de l’eau : Le jeune activiste opte pour une sensibilisation contre l’usage des sachets plastiques à Dakar et Saint Louis

Forum mondial alternatif de l’eau : Le jeune activiste opte pour une sensibilisation contre l’usage des sachets plastiques à Dakar et Saint Louis Spécial

Il est membre de l’association sénégalaise des Amis de la Nature et aussi membre de l’association Zéro Déchet, lui c’est Momath Diaw, étudiant à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis et se dit activiste environnemental par amour et par passion. Accroché à l’exposition de la fondation Heinrich Böll au Cices, dans le cadre du forum mondial alternatif de l’eau, le jeune Momath opte pour la sensibilisation pour éradiquer définitivement l’usage des produits plastiques, justement pour coller à la thématique intitulée ‘’Eau et pollution plastique’’.

Une exposition pour alerter sur les dangers du plastique organisée par la Fondation Heinrich Böll, c’est là où Momath Diaw a déclaré la nécessité de faire un plaidoyer en guise de sensibilisation contre l’usage des sachets plastiques. Mieux, conforte-t-il, «les régions de Dakar et Saint-Louis seront à l’honneur pour des séances d’informations et de partage sur les expériences engrangées dans la lutte contre la prolifération des entreprises de fabrique de sachets d’eau. Nous comptons les faire adopter les possibilités alternatives qui s’offrent aux citoyens et il est important qu’ils les adoptent si on veut préserver l’environnement des produits plastiques», a dit Momath Diaw.

Le forum social sénégalais et la société civile dans son ensemble ne voulaient pas être en reste par rapport à l’évènement phare de la semaine de l’eau qui se tient à Dakar depuis le lundi 21 Mars. «Il y a une corrélation entre la qualité de l’eau et l’essor pris par la vente de l’eau dans des sachets en plastiques, avec tout ce que cela comporte comme méfaits et dangers sur l’environnement, l’agriculture, l’élevage et bien d’autre secteurs. Parce que justement si l’eau était potable, on ne verrait certainement pas la floraison d’usines de fabrique et de vente d’eau dans des sachets», fait constater Momath Diaw

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu