samedi 18 mai 2024 | Login
Fortes quantités de pluies abattues sur Dakar et les régions  '' Une première depuis 25 ans '' selon le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) Ousmane Faye qui parle de calamité naturelle...

Fortes quantités de pluies abattues sur Dakar et les régions '' Une première depuis 25 ans '' selon le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) Ousmane Faye qui parle de calamité naturelle... Spécial

Les fortes pluies enregistrées sur la capitale ont fini de créer des inondations monstres, créant des conditions de vie difficiles aux victimes.  Suffisant pour que le leader de MWS recadre les différentes interventions qui indexent les autorités pour parler de défaut de prise en charge. Or, estime, Ousmane Faye tes  hivernage 2020 a coïncidé avec une situation exceptionnelle due à l'apparition du Covid 19, où l'État sénégalais a mobilité plus de 1000 milliards FCFA pour soutenir les populations dans le cadre du Programme de Résilience Économique et Social. Ce simple état de fait devrait pousser les uns et les autres à considérer les inondations plus qu'une calamité qu'à une mauvaise volonté des autorités à vouloir prendre en charge leurs préoccupations. Pour le leader de MWS, '' quoi qu'on puisse dire, il convient d'accepter la volonté divine plutôt que de vouloir politiser le phénomène des inondations intervenues suite aux fortes pluies qui se sont abattues dans le pays. Nous avons tous vu et apprécié le travail acharné du Président Macky Sall qui a jusque-là fait ce qu'aucun autre chef  d'État a fait, en mettant en place le programme décennal de lutte contre les inondations, en alimentant un fonds de plus de 750 milliards.  Par conséquent, estime Monsieur Ousmane Faye, '' ces éclaircissements balaient d'un revers de main les mauvaises intentions et pratiques  imputées au gouvernement ''.
 
Au milieu des eaux de Djiddah Thiaroye Kaw et Guinaw Rails, dans le département de Pikine, pour aider les populations inondées, le patron de MWS a tenu à alerter sur les sorties maladroites de personnes dont le seul but est de faire du saupoudrage pour monter les populations contre le gouvernement. En effet, à l'en croire, '' ceci est d'autant vrai que si ces averses s'étaient déversées en France où les États Unis, on verrait la même chose se produire qu'à Dakar et dans les régions ''.
Mieux, indique Ousmane Faye, '' ce serait une pure hypocrisie que de vouloir imputer les inondations (ou la calamité ) aux autorités étatiques qui sont déjà engagées sur un premier front qui est la maladie du Covid 19 avec les 1000 milliards débloqués, en plus des 750 milliards pour  le programme décennal de gestion des inondations. Comme si cela ne suffisait pas, voilà que le Président Macky Sall vient encore de lancer le plan Orsec pour mieux assister ses compatriotes. Un tel chef d'État mérite plus de la reconnaissance de ses concitoyens plutôt que des tentatives de les monter contre lui ''.  Poursuivant ses propos, le leader de MWS, déclare qu'il convient de rappeler que la Météo avait déjà annoncé, à la décharge des autorités, les fortes quantités de pluies sur la capitale, comme quoi, on devait s'y attendre tous. Et cela aurait causé les mêmes effets dans des pays beaucoup plus développés, donc ceux qui s'aventurent à en parler dans le seul but de nuire font dans la pratique indécente et ne reconnaissent point que c'est Dieu qui est à la base de toutes les calamités auxquelles l'humanité fait face''
 

About Author

Éléments similaires (par tag)

  • Gestion des inondations dans la banlieue : Ousmane Faye décerne un satisfécit honorable au chef de l’Etat

    Le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) s’est fortement réjoui de la prise en charge réelle des préoccupations des zones inondées par le chef de l’Etat qui vient de satisfaire une vieille doléance en érigeant la grande commune de Keur Massar en département. Trouvé à Keur Massar, pieds dans l’eau, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de pompage et autres mesures prises par les autorités pour sortir les populations du sinistre, Ousmane Faye a aussi décerné un satisfécit honorable au chef de l’Etat qui, lors de sa visite en banlieue, a favorablement répondu aux attentes exprimées par les populations sinistrées en annonçant la départementalisation de Keur Massar, en plus de leur trouver des moyens financiers et techniques pour mettre fin à leur calvaire.

    « Je tiens à féliciter le Président de la République pour les mesures salutaires prises lors de sa visite à Keur Massar, mesures qui vont inéluctablement régler les problèmes des inondations, en plus d’ériger la commune en Département pour rapprocher les populations à l’administration centrale et territoriale. Ces actions positives vont se poursuivre avec la mise en œuvre de la dernière phase du programme décennal ». Poursuivant son argumentaire, le leader de MWS fait savoir que « les premières phases (celle d’urgence et à cour terme) ont connu un franc succès. Sinon, le Sénégal connaitrait une situation catastrophique, comparable à d’autres pays ensevelis par les eaux ». Enfin, Ousmane Faye fait noter que « présentement, la situation évolue favorablement, et que sur les 16 communes qui pataugeaient, seule Keur Massar a connu le sinistre ; les autres, comme Dalifort, sont épargnées à cause des gros investissements du programme décennal de lute contre les inondations ».

     

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu