samedi 18 mai 2024 | Login
Prétendu détournement sur les 750 milliards destinés au Programme décennal de lutte contre les inondations: Le leader de Manko Wattu Sénégal apporte la réplique et clarifie sur l’utilisation de ces fonds

Prétendu détournement sur les 750 milliards destinés au Programme décennal de lutte contre les inondations: Le leader de Manko Wattu Sénégal apporte la réplique et clarifie sur l’utilisation de ces fonds Spécial

Ils sont nombreux à faire de la surenchère et des spéculations sur l’utilisation qui aurait été faite de l’argent débloqué par le Président Macky Sall dans le cadre du Programme décennal contre les inondations. A ces gens-là qui semblent ne pas maitriser les tenants et les aboutissants dudit projet et de son exécution financière, des éclaircissements s’avèrent nécessaires. C’est ce qu’a réussi à faire le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) en apportant des épreuves étayées de son argumentaire, tout en alertant ces colporteurs de fake-news sur leurs pratiques inopportunes (le contexte ne s’y prête pas) et dangereuses (avec des risques de monter certaines victimes des inondations contre le régime).

A en croire Monsieur Ousmane Faye, « le gouvernement, sous le régime du Président Macky Sall avait inscrit, au tableau de ses priorités, la recherche et la mise en œuvre de solutions durables au phénomène des inondations. Avec comme axes prioritaires, la mise en œuvre d’investissements structurants pour l’assainissement des eaux pluviales, la restructuration des zones inondables et le relogement des populations à déplacer dans une démarche prospective d’aménagement du territoire ». Seulement, rappelle le patron de MWS, « cette approche innovante devait être prise en charge dans le cadre d’un Programme Décennal de Lutte contre les Inondations et qui devait couvrir la période 2012 – 2022, chose approuvée par le Président de la République en Conseil Présidentiel tenu à cet effet. Mais, ce qu’il faut savoir, c’est que le programme était décliné en plusieurs phases : Une phase d’urgence pour la période 2012 – 2013 pour un budget de 66 milliards 375 millions FCFA, une phase à court terme pour la période 2A014 – 2016, avec des montants d’exécution estimés à 250 milliards 603 millions, et enfin, une phase Moyen et Long Termes, pour 2017 – 2022, et dont le budget s’estimait à plus de 450 milliards FCFA ». Selon Ousmane Faye, « les gens devraient faire attention par rapport aux accusations qu’ils font injustement sur de hauts responsables de ce pays et qui ne sont que d’honnêtes citoyens. Ils soutiennent mordicus qu’ils ont détourné les fonds, alors que  ce qu’ils ne savent pas, c’est que jusqu’à présent, toutes les phases ne sont pas encore épuisées  (certaines ne sont pas encore entamée). Par conséquent, ces énergumènes de bas niveau devraient savoir raison gardée et éviter de polluer l’atmosphère par des propos dont ils ne maitrisent absolument rien du tout. Ils sont justes de simples colporteurs de fake-news  ».

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu