mercredi 19 juin 2024 | Login

Les Forces armées de l’Alliance des Etats du Sahel en exercice d’envergure dans l’ouest du Niger (armée)

Les pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES)(Burkina Faso, Mali et Niger) et certains pays amis, tels que le Togo et le Tchad, sont en exercice d’envergure baptisée “Tarhanakale”, qui signifie amour de la partie (en tamajek) depuis le 20 mai dernier au Niger, a-t-on appris samedi de source militaire.

NIAMEY, 26 mai (Xinhua) — Les pays membres de l’Alliance des Etats du Sahel (AES)(Burkina Faso, Mali et Niger) et certains pays amis, tels que le Togo et le Tchad, sont en exercice d’envergure baptisée “Tarhanakale”, qui signifie amour de la partie (en tamajek) depuis le 20 mai dernier au Niger, a-t-on appris samedi de source militaire.

L’exercice, qui se tient au centre de formation des Forces spéciales de Tilia, région de Tahoua (ouest), au Niger, est dans le souci de renforcer les capacités opérationnelles et la résilience des Forces armées de l’AES face à toute menace potentielle.

Cet exercice supervisé par les plus hautes autorités, vise à renforcer l’interopérabilité et la coopération des forces militaires des pays participants. “Il prendra fin le 3 juin prochain et comprend non seulement des manœuvres tactiques, mais aussi des initiatives visant à renforcer les liens avec les populations locales”, a précisé le bulletin de l’armée.

Pour rappel, les pays de l’AES avaient déjà annoncé leur retrait de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), après avoir créé l’AES, un pacte de défense mutuelle conclu entre les trois pays, en septembre dernier.

En septembre dernier, le Burkina Faso, le Niger et le Mali ont annoncé la création d’une Alliance des Etats du Sahel (AES) avec pour principal objectif de mutualiser leurs efforts afin de faire face aux menaces sécuritaires, mais aussi de favoriser ensemble le développement socioéconomique au bénéfice de leurs populations.

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu