lundi 6 décembre 2021 | Login
Marché au poisson : L’Ag de la Caps sous haute tension et dans une ambiance de cafards

Marché au poisson : L’Ag de la Caps sous haute tension et dans une ambiance de cafards Spécial

Le marché au Poisson de Pikine a abrité le week-end dernier l’Assemblée Générale d’installation du nouveau bureau de la Coalition des Acteurs de la Pêche au Sénégal (CAPS) qui procédait à son installation. Dans une ambiance de cafard, l’activité s’est déroulée sous tension et perturbée par certains membres plus jeunes qui remettaient en cause la procédure d’installation qui, pour eux, n’obéit à aucune règle déontologique et démocratique.

 

Ces insurgés ne veulent plus la reconduction de l’actuel coordonnateur de la Caps, Djiby NDIAYE alias Général, qui selon eux, est un analphabète: "On n’est pas contre la personne de Djiby NDIAYE, mais plutôt de son statut de dirigeant qui ne sait ni lire, ni écrire", dixit Baba Sall, secrétaire général du Mouvement des Mareyeurs du Djolof, qui continue d’étaler sa verve destructrice contre lesdits dirigeants : "Ce sont des retraités et cadavres ambulants, qui se sont enfermés entre quatre murs pour former un bureau qui n’a pas de consensus, un vrai lobby".

 

À la question de savoir, si le nouveau bureau installé et décrié par certains protagonistes est toujours légitime, Mamadou Sow, Chargé des Relations Extérieures et Porte-parole de la CAPS de la section Marché au Poisson de Pikine, se veut serein et optimiste sur l’avenir de la structure, tout en restant ferme sur sa crédibilité: "Les membres du nouveau bureau ont été bien installés, malgré qu’il y ait eu quelques contestations, nous entendons poursuivre les activités conformément aux textes".

 

Et lance un appel aux mutins: "Nous allons continuer les discussions, car nous sommes tous des frères dans ce marché. On n’est pas des ennemis, on ne l’a jamais été et nous ne le serons jamais". Dans la même dynamique d’apaisement, Diabel Mbéguéré, Coordonnateur de la Caps nationale et internationale affirme: "Ce sont des jeunes frères, nous allons continuer à discuter avec eux pour les pousser à croire, les sensibiliser à se remettre dans les rangs, pour que la CAPS au niveau du Marché au Poisson soit une coalition très forte".

 

Finalement la rencontre s’est terminée en que de poisson, car, malgré la contestation, le nouveau bureau tient mordicus à mettre en exécution son programme d’actions. Pour rappel, la CAPS est une organisation nationale et internationale qui regroupe en son sein, des pêcheurs, des armateurs, des mareyeurs, des femmes transformatrices, des écailleuse, des mouleurs, des manutentionnaires du Sénégal, avec des antennes dans les autres pays limitrophes, comme la Gambie, la Mauritanie, la Guinée  et la Sierra Leone. À Dakar cinq cellules y existent (Pikine, Soumbedioune, Yoff, Yarakh….), les autres régions et Départements en comptent aussi : on peut citer Tambacounda, Kaolack, Touba et le Djolof.

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu