jeudi 20 juin 2024 | Login
GOUVERNEMENT AMADOU BA II : UN DISCOURS DE LA METHODE A REHAUSSER

GOUVERNEMENT AMADOU BA II : UN DISCOURS DE LA METHODE A REHAUSSER Spécial

A l’occasion du premier conseil des ministres du gouvernement Amadou Ba ll tenu le mercredi 18 octobre 2023, Monsieur le Président de la République a accès sa communication sur des directives présidentielles synonymes d’un discours de la méthode. Le discours de la méthode est un texte philosophique publié anonymement par René Descartes à Leyde le 8 Juin 1637. Il devait originellement servir d’introduction générale aux traités scientifiques écrits par l’auteur.René Descartes est un mathématicien, physicien et philosophe français, né le 31 mars 1596 à la Haye-en-Touraine et mort le 11 février 1650 à Stockholm.René Descartes est considéré comme l’un des fondateurs de la philosophie moderne.En effet, ce parallélisme entre le conseil des ministres du gouvernement Amadou Ba ll et le discours de la méthode de René Descartes trouve son sens dans les effets recherchés dans l’objectif final.Le discours de la méthode est à la fois un témoignage et une promesse.Descartes y raconte comment il a trouvé « la vraie méthode pour parvenir à la connaissance de toutes les choses dont (mon) esprit serait capable ». Ainsi René Descartes s’engage à en faire un bon usage pour cultiver sa raison et progresser dans la vérité.Le discours de la méthode constitue une sorte de manifeste pour une refondation du savoir et de la connaissance scientifique sur des bases scientifiques et modernes.

 

Pour rester dans la dynamique du parallélisme des formes pour des solutions urgentes à la demande sociale, abordant la formation du nouveau Gouvernement, le Chef de l’Etat a présenté ses chaleureusesfélicitations et ses meilleurs vœux de succès au Premier Ministre, Monsieur Amadou BA, et auxministres, membres du Gouvernement.Il a également félicité le nouveau Ministre, Directeur de Cabinet duPrésident de la République et les ministres entrants avant de saluer l’engagement de toutes et de tous à ses côtés. Il a rappelé aux ministres l’esprit collectif qui doit animer le Gouvernement, uneinstitution au service de la République et de la politique de la nation, déterminée par le Président de la République. Insistant sur le caractère collégial et solidaire du Gouvernement, le Président de la République ademandé aux ministres de travailler avec cohérence et méthode, de toujours rester une équipesolidaire, exemplaire et disponible autour du Premier Ministre, afin de prendre en charge lesaspirations, les besoins et préoccupations des populations. A cet effet, le Chef de l’Etat a rappelé que le Gouvernement doit s’inscrire dans une dynamiqued’anticipation, de continuité et d’efficacité, face aux exigences de notre société et aux défis d’unmonde en perpétuelle mutation.

 

Une communication de Monsieur le Président de la République à rehausser au cours d’un séminaire gouvernemental pour bien fixer et partager les directives présidentielles.Au demeurant il convient de noter que la tâche de sera pas de tout repos pour le Premier ministre et son équipe.Amadou Ba doit faire preuve d’ingéniosité,de personnalité et de leadership pour arriver à ses fins.L’actuel Premier ministre et son équipe doivent déserter les bureaux pour être en contact permanent avec les populations.

 

TRANSMETTEUR ….ENTRE PRSIDENCE ET PRIMATURE, NEGOCIATEUR A LA PLACE WASHINGTON …

 

Pour ce faire, le directeur de cabinet du Chef de l’Etat Mouhammadou Mactar CISSÉ doit être la courroie de transmission entre le cabinet du Président de la République et la Primature.

 

C’est aussi le cas du tout nouveau ministre de l’intérieur qui a tout intérêt à faire valoir ses talents de négociateur, d’homme calme, serein et pondéré.SidikiKaba aura du pain sur la planche car il aura en face de lui une opposition déterminée à en finir avec le pouvoir en place.Le tout ministre de l’intérieur n’a pas droit à l’erreur et doit toujours rester serein et mesuré.

 

… DIPLOMATE ET NON PROF AUX AFFAIRES ETRANGERES, FERMETE ET D’ATTAQUE AU COMMERCE…

 

Dans le lot des hommes qui doivent prouver, à tout point de vue, le tout nouveau ministre des affaires étrangères Ismaela Madior Fall devra se départir de son manteau de Professeur d’université pour être un bon diplomate de la trempe de Doudou Thiam, Moustapha Niasse, Dijbo Leyti Ka ou Cheikh Tidiane Gadio.

Dans le même registre c’est le cas du ministre Abdou Karim FOFANA, Mouhamadou Moustapha Ba et Abdoulaye Saydou Sow. Le ministre du commerce a l’obligation d’être ferme et d’attaque face à la hausse vertigineuse des prix. En tant que porte-parole du gouvernement Abdou Karim a du pain à moudre pour défendre le bilan de Monsieur le Président de la République. Quant à Mamadou Moustapha Ba, il doit assainir les finances publiques et jouer sa partition dans la résilience économique après les durs moments de Covid-19.

 

 

DANS L’ATTENTE DES 100 000 LOGEMENTS, DES PREMIERS BARILS, SOLUTIONS A L’AUTONOMISTAION DES FEMMES ET A LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR FAIRE FACE A L’EMIGRATION IRREGULIERE

 

C’est également ce qui est attendu d’Abdoulaye Saydou SOW et Antoine Félix Diome sur la problématique de l’urbanisation des villes et l’épineuse question du programme des 100.000 logements pour traduire en actes concrets la vision du Chef de l’Etat sur l’habitat social. Le ministre de l’énergie est beaucoup attendu sur le pétrole et le gaz dont les premiers barils sont annoncés pour 2024 et la couverture universelle en électricité d’ici 2025. Enfin il convient de signaler les nombreuses attentes concernant Fatou Diane, Annette SECK et Mariama Sarr notamment sur l’autonomisation des femmes,la formation professionnelle et l’émigration irrégulière. L’heure n’est plus aux promesses mirobolantes mais bien évidemment à des solutions concrètes à des problèmes concrets.

 

Mbaye DIOUF

 

 

 

 

 

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu