jeudi 20 juin 2024 | Login
Report de l’élection présidentielle : Faire face pour sauver le bateau Sénégal

Report de l’élection présidentielle : Faire face pour sauver le bateau Sénégal Spécial

Celui qui voulait réduire l’opposition à sa plus petite expression ne s’est t-il pas réduit à sa plus simple expression lui-même? En s’arrogeant de manière anticonstitutionnelle le pouvoir de reporter l’élection du 25 février 2024, le Président Macky Sall a foulé au pied l’histoire, la tradition, la loi et les bonnes habitudes sénégalaises. Il vient ainsi de placer son œuvre et son personnage dans les ‘’Spams’’ des annales de l’histoire. Pire, il place le Sénégal, vitrine de la démocratie africaine depuis toujours dans la triste liste des pays peu fréquentables.

La pirogue Sénégal qui chancelle depuis une décennie, suite aux coups répétés de la coalition au pouvoir, a maintenant un flanc dans l’abîme. Nous devons éviter la chute et donc le chaos que certains semblent vouloir à tout prix, de par les actes incompréhensibles qu’ils posent depuis quelques années, ce qui contraste avec leur niveau de responsabilité. Nous devons sauver le Sénégal, et pour cela, tout le monde doit être concerné. Ceci est le combat de tout un peuple et non seulement des politiciens. Nous citoyens, nous devons assumer notre citoyenneté et refuser de délaisser ou de sous-traiter notre responsabilité à d’autres.

Il y a eu trop de morts et de traumatismes ! Du jamais vu dans l'histoire des conflits politiques internes de notre pays ! Cela doit cesser. Pour ce faire nous devons user de tous les moyens légaux, pacifiques, efficaces que nous confère la Constitution pour marquer notre désaccord et amener au respect des dispositions constitutionnelles. Nous devons aussi rester vigilants pour qu’aucune combine, juste pour laisser passer la vague, ne se fasse au détriment du peuple souverain.  Ce qui serait en déphasage avec les demandes et aspirations des populations et placerait toute la nation dans une situation inconfortable. Enfin, j’en appelle au Président Macky Sall et à ses souteneurs et partisans de prendre la pleine mesure de leurs responsabilités face à la situation qui prévaut et de nous éviter le pire. Le Sénégal s’en sortira grandi, même si les cicatrices sur la Constitution restent indélébiles et porteront à jamais la signature de leurs auteurs.  Il est plus que temps de ramener la paix et la sérénité dans notre pays, jadis connu pour sa stabilité, sa quiétude et sa téranga légendaire.

Dr Sylla Thiam, Expert de santé publique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu