dimanche 21 avril 2024 | Login
Lettre Au Pr Diomaye Al Bassir (Dr Bassirou Niang, Président Rassemblement National Sénégalais/ Jaalal Leydi)

Lettre Au Pr Diomaye Al Bassir (Dr Bassirou Niang, Président Rassemblement National Sénégalais/ Jaalal Leydi) Spécial

"Celui qui voit une chose aussi infime, soit-elle, demain, vous allez prendre en main les destinées de notre pays. Ainsi soit-il, dans une République. Je n'ai jamais adhéré à vos méthodes et votre marche vers le sommet. La raison est très simple. Votre cheval de bataille était la diabolisation des institutions et la stigmatisation d'une partie du peuple. 

 

Je suis un enfant de la République, qui a très tôt adhéré dans un parti de gauche. A 14 ans, aux fins fonds du Fouta, nous faisions nôtre la voie populaire.  Et je n'ai jamais douté du caractère démocratique de notre système politique. Le président Wade et les autres avaient réussi le code consensuel de 1992. Feu Mamadou Diop  m'expliquait  les péripéties de cette prouesse Sénégalaise. C'était entre gentlemen et de vrais patriotes. Je sais que vous êtes conscient, que le pays est profondément divisé, il suffit de regarder la carte des résultats électorale. Et ce n'est point un hasard.  Le repli identitaire est passé par là.  Votre priorité devrait être de cimenter les fissures qui laissent apparaître une haine de l'autre. Il n'y a pas d'honneur à gouverner  un pays fracturé. 

 

Cher Président, 

 

Dans ta coalition victorieuse, figure un aréopage de personnalités du système. La question est simple. Comment peut-on créer une rupture avec les maillons du système? C'est faux de nous faire croire, qu'au Sénégal, les diomayistes sont bons et les autres mauvais. De la bouche de ton patron " Halpoular " avec des gènes lointains de ses " esclaves " sérères, je vous en conjure d'inviter votre ministre de la culture à réparer très rapidement, ce que certains discours nauséabonds ont semé dans les cœurs de la plupart de nos compatriotes. S'agissant des attentes socio économiques, il n'y a pas de recette magique. Il faut travailler, toujours travailler, encore travailler. Le reste voyez-vous, viendra tout seul. Qu'Allah illumine votre chemin et que VIVE LA NATION 

 

Dr Bassirou NIANG Président RASSEMBLEMENT NATIONAL SENEGALAIS/ JAALAL LEYDI

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu