mercredi 19 juin 2024 | Login
"Ce ne sera pas pour ce mandat, mais après 2029"

"Ce ne sera pas pour ce mandat, mais après 2029" Spécial

Dans son programme, Bassirou Diomaye Faye a fait plusieurs promesses pour matérialiser la rupture. Cependant, certaines ne devraient pas être mises en place avant plusieurs années. 

Interrogé par "Jeune Afrique", l'analyste politique Babacar Ndiaye a évoqué la promesse de Bassirou Diomaye Faye de supprimer le poste de Premier ministre qui devrait être remplacé par celui de vice-président. Pour lui, c'est une proposition intéressante, mais qui ne devrait pas voir le jour avant 2029. 

"Dans le programme, ils disent qu'ils vont voir comment répartir les prérogatives du président et du vice-président. Si cela est cohérent, dans la manière justement de répartir ces différentes dispositions, ça peut être intéressant (…) Cette proposition de création de la vice-présidence ne va pas s'appliquer sur ce mandat-là. Ce sera pour 2029, lors de la prochaine élection présidentielle", dit-il. 

Justement, Ousmane Sonko a été nommé à ce poste de Premier ministre voué à disparaître.

Selon le média panafricain, le principal problème pour Bassirou Diomaye Faye se situe à l'Assemblée nationale, où il n'a pas la majorité. Mais selon certains experts, le nouveau président pourrait dissoudre l'Assemblée nationale d'ici quelques mois.

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu