mercredi 19 juin 2024 | Login
Opinion : Natali Yamb et Kémi Séba, deux fous qui vivent du pseudo panafricanisme 

Opinion : Natali Yamb et Kémi Séba, deux fous qui vivent du pseudo panafricanisme  Spécial

Depuis quelques temps, j’avais pris une résolution de ne plus intervenir dans des débats publics, surtout des propos qui relèvent d’une nullité et une inculture de ses auteurs. Il faut le dire, le monde est devenu pesant, les idiots ont le droit à la parole.  Je n’ai pu terminer ma prière de ce matin à ma guise.

 

En effet, les propos d’une rare méchanceté et d’une idiotie manifeste de Kémi et Natali m’ont fait bondir, et comme le disait Senghor, l’écriture peut sauver notre âme dans des moments pareils. Assimiler le terrorisme à une ethnie, c’est d’abord de la méchanceté contre des milliers de familles et pour des générations. Oui les peulhs portent les valeurs de l’islam depuis des siècles, mais c’est une inculture de vouloir identifier tous les peulhs à des terroristes et tous les terroristes à des peulhs.

 

 La conséquence est de jeter en pâture une partie de la population Africaine. Non, nous ne sommes pas des terroristes, mais de vrais Africains et des musulmans sincères. Qui en Afrique peut revendiquer le parcours élogieux de Elhadji Oumar Foutiyou Tall, de Ousmane Dan Fodio Deme, et tant d’autres figures qui ont tissé avec intelligence, une communauté solidaire dans toute l’Afrique ?

 

 J’invite l’état du Sénégal à se prononcer sur ces propos et à assumer ses responsabilités face à la population peulh qui forme une grande partie de la population Sénégalaise. J’invite ces deux fous, oisifs et errants à retirer ces propos sans fondement aucun. A la communauté peulh, j’en appelle à l’unité et à la mobilisation de tous, contre ces formes de stigmatisation.

 

Dr Bassirou NIANG,  Président du RASSEMBLEMENT NATIONAL SENEGALAIS/ JAALAL LEYDI

 

About Author

Connectez-vous pour commenter

CMU
cmu